Feedback - Ce que vous aimeriez dire à votre Affiliate Manager mais vous ne pouvez pas...

15 Mai 2017
7
0
Hello World,

Comme vous le savez, un affilié est inscrit sur de nombreux networks et il doit avoir à faire à autant d'affiliate managers toute la journée par mail ou Skype.
Je pense que ce petit poste pourrait faire gagner du temps et de l'argent aux deux parties ;)

Beaucoup d'affiliates et d'affiliate managers sont inscrits sur ce forum alors profitons-en pour optimiser nos relations ;)

Chers affiliés balancez ce que vous détestez et appréciez chez un affiliate manager!
 
  • Réagir
Reactions: Jeremy G

RENE11

Confirmé
13 Juil. 2016
297
0
Hello World,

Comme vous le savez, un affilié est inscrit sur de nombreux networks et il doit avoir à faire à autant d'affiliate managers toute la journée par mail ou Skype.
Je pense que ce petit poste pourrait faire gagner du temps et de l'argent aux deux parties ;)

Beaucoup d'affiliates et d'affiliate managers sont inscrits sur ce forum alors profitons-en pour optimiser nos relations ;)

Chers affiliés balancez ce que vous détestez et appréciez chez un affiliate manager!


Mon cher Maxime tu prends des risques nous ne sommes pas vendredi ( certains comprendront ) Lol
 
  • Réagir
Reactions: Maxime_Reflexcash

Burt

Confirmé
18 Oct. 2016
352
0
Perso j'ai beaucoup appris avec des AM que ça soit au niveau de la source ou des offres, j'en profite pour les remercier.

Comme l'a dit PDV on ressent assez vite si un AM est nouveau ou à déjà de la bouteille. Quoique dans le milieu 2 ans d'expérience on est déjà considéré comme sénior non ? :D
 

Olaf

Actif
25 Mai 2016
195
0
Je pense que la réponse de MrGreen est assez juste, apporter de la valeur tout d'abord.

Après c'est clair que ce n'est pas facile pour les nouveaux AM qui débutent et qui cherchent à sympatiser pour créer un lien car ils ne maitrisent pas forcément tous les aspects du marché, ça reste une relation professionnelle où chacun se doit d'apporter une certaine efficacité
Ils font leur taf, c'est pour ça que j'ai pas voulu poster d'exemple sur ces sujets. Mais j'avoue que les "Yo Bro!" ou le copinage au bout de 3 jours ça fait pas sérieux.
 

Joffrey

Apprenti
9 Mars 2017
25
0
À certains AM, j'ai envie de dire :
  • Arrête de me proposer des campagnes qui font 0€ de commissions sur mes audiences, regarde un peu tes reporting.
  • Arrête d'oublier que je dois gagner de l'argent quand je diffuse.
  • Arrête de faire la course au reach ou au volume de shoot (emailing) pour des campagnes à la perf, intéresse-toi à la transfo.
  • Arrête de te prendre au sérieux dans ton agence, tu n'es pas le Président du Monde ;D pète un coup !
Voilà, c'est dit :D
 
  • Réagir
Reactions: ste and Guatiix

Joffrey

Apprenti
9 Mars 2017
25
0
En fait techniquement c'est ton rôle d'apporter du trafic qualifié et c'est son rôle de vouloir developper ton volume, on a souvent entendu cette remarque à propos des AM qui demanderaient du volume au détriment de la qualité.

L'AM cherche à developper d'abord le CA de la boite qui le rémunère, il te proposera d'abord les offres sur lequel il a besoin de trafic en toute logique :)
C'est vrai. En fait ça me fait dire qu'il y a une différence entre les AM des vraies plateforme d'affiliation (revshare, produits internes, qui veut juste du trafic et de la transfo, peu importe les moyens), et les AM des agences web/performance multi-annonceurs (qui veulent juste montrer à leur annonceur un mediaplanning avec le plus gros numéro à la fin).

Je parle de la situation type :
AM : Salut. Tu veux shooter ma campagne Rachat de Crédit ? 5€ CPL.
Affilié : Hum, ça il faudrait cibler du CSP- du coup. Je n'ai qu'une base CSP+, désolé ça va pas coller.
AM : Ah. Tu veux pas shooter [email protected] quand même ? Pourtant elle transforme bien.

Typiquement, il ne s'intéresse pas à la qualité de l'audience, puisqu'il ne paie que les leads... Mais du coup c'est une perte de temps pour tout le monde.


Lorsque j'ai commencé ce sont des AM qui m'ont montrés comment poser des scripts & co lorsque j'y repense, l'affiliation a des bons comme des mauvais côtés mais sur le principe on se retrouve avec des dizaines voir des centaines de contact skype de personnes prêtes à nous aider à faire + de chiffres et c'est tout de même formidable so thumb up pour les AM [bcolor=rgb(255, 255, 255)]:thumbup:[/bcolor]
Absolument, ça reste un milieu plein de gens super sympa, brillants. J'en adore pleins, j'en admire pleins,... Mais dommage que certains ne soient pas plus curieux. C'est le problème d'un milieu de passionnés se professionnalise je crois, ça devient un métier alimentaire comme un autre et au final certains AM ne sont même pas au courant que leur campagne est remplie de sponsors/coreg, ou qu'il y a une incohérence sur la LP. Ils n'ont pas envie de s'y intéresser, car leur job ne les intéresse pas, ils font ça par obligation, sans passion, sans intérêt :(

Cela est dû je pense à 2 problèmes :
- Certaines écoles (notamment de commerce) qui nous mettent dans le crâne qu'on est les meilleurs grâce au diplôme, peu importe notre métier. Ces mêmes écoles nous disent que travailler dans le web c'est trop cool.
- Certaines boîtes recrutent mais ne forment pas leurs recrues (ça coûte cher de former des collaborateur c'est sûr), et à la place ils mettent la pression pour avoir le mediaplanning le plus gonflé possible pour que le directeur commercial puisse aller prétendre que tous les moyens possibles ont été mis en oeuvre.

Attention, je dis tout ça pas pour tous les AM hein ! :) c'est juste les situations reloues auxquelles j'ai déjà été confrontés :p

Du coup je pense qu'un bon AM doit (mais c'est un point de vue perso qui n'engage que moi) :
- bien connaître ses campagnes, les conditions de diffusion, etc.
- bien connaître son portefeuille d'audiences (limite mieux connaître l'audience de l'affilié que l'affilié lui-même)
- avoir une approche pertinente pour répondre au besoin d'acquisition du client, et ne pas le leurrer : c'est aussi dans l'intérêt des affiliés
- être malin, innovant, et proactif


Joffrey
 

Max

Actif
10 Mai 2017
120
2
Luxembourg/France
Pour ma part, ayant été côté supply avant de devenir AM je dirais que l'affiliation, dans le fond, c'est le dernier rempart contre l'automatisation.

D'autant plus, dans une période comme aujourd'hui, où devenir rentable va devenir de +en+ complexe et va nécessiter de +en+ de compétences et de réfléxion.

Il faudra se rappeler que notre business ce n'est que de la confiance - il faut donc privilégier le long terme, la confiance mutelle et le partage d'info des deux côtés.

C'est pour moi la seule raison d'être de ce business et le seul véritable levier des plateformes d'affiliations en générale.

Egalement, aujourd'hui plus que jamais, l'affiliation ça doit être vu comme un vrai business model, où on met des billes pour un projet professionnel. (enfin c'est mon avis)

Certes Joffrey il y a beaucoup d'AM qui font aujourd'hui ce job de manière alimentaire sans autre intérêt derrière- mais aussi encore beaucoups d'affiliés qui taffent comme des robots sans rien derrière leurs raisonnements...

Et in fine, tu peux te retrouver avec un AM junior sans expérience préalable dans le digital, qui va travailler au quotidien avec des mecs du genre "hey bro, please give me top" - "hi, please open me some offers" - "provide good offers please" etc.

Fatalement tu parles avec un robot, en mode robot (souvent ne parlant anglais qu'avec google translate à coup de phrases de 3 mots) et tu finis par produire un taff de merde - tu vas à la facilité pck tu as pas le temps et tout ça ne grandit pas ta perception globale de ce business (même si tu avais l'envie au départ).

C'est d'autant plus vrai que ce genre de profils d'affiliés est encore très courant et représente encore beaucoup de monde dans la population globale (tous ntw/tous pays confondu) et cela en sachant que beaucoup d'aff network ont encore un turn over élevé dans leurs équipes (car nous somme encore une industrie jeune consituée d'une main d'oeuvre très jeune). De fait, les meilleurs affiliés se retrouvent concentrés dans les mains des meilleurs AM et les juniors se tapent souvent tous les ruskov/indiens qui taffent à la truelle comme si on était en 2006... (je caricature mais je suis pas loin).

Perso, je pense qu'on est à la veille d'un écrémage salutaire au bénéfice de profils plus techniques (soit pour du blackhat - tjs plus complexe - soit du whitehat qui nécessite aujourd'hui des compétences étendues en digital), plus de profils expérimentés (ceux qui ont les whitelists, des funnels, des bon outils, des bonnes habitudes, des connaissances dev) et aussi au bénéfice de profils investisseurs (typiquement dans le natif, où je pense qu'on va voir progressivement revenir beaucoup "d'anciens nouveaux" qui se seront formés et qui voudront venir mettre de nouveaux budgets sur des networks/verticals qui leurs étaient inconnus avant.

L'online advertising est sur le déclin au profit du content marketing - et faut le voir comme une opportunité pour ce business d'évoluer. Mais il faut que les deux partenaires s'aident en ce sens :)
 
Dernière édition:

RENE11

Confirmé
13 Juil. 2016
297
0
Joffrey Tu es très ( trop ) dur ....
Pense à une chose ce n'est pas toi qui va choisir les networks c'est eux qui te choisiront .
Et même si tu fais du volume ils ne te voudront pas .
Internet est un village les AM des divers networks ce connaissent , ce rencontrent, sont souvent amis ou en relation sur Skype
Les informations circulent .
Ne te grille pas bêtement avec tes messages

Pour être AM aujourd'hui il faut des connaissances techniques, connaitre le media buying, le Seo et avoir un gros réseau .
Et n'oublie pas pour finir un AM gagne très souvent beaucoup plus que toi .
 

Joffrey

Apprenti
9 Mars 2017
25
0
Hello !

Je pense que je m'exprime mal ou maladroitement. Il n'y a pas d'offense ou d'insulte, ni de prétention du type "ils sont bêtes" ! Du tout ! Je n'insulte personne et je ne généralise pas du tout !
Désolé si ça a été pris comme tel.

Ceux dont je parle ne s'intéressent pas du tout au growth hacking, ni au content marketing,...etc. C'est pour ça que je dis que certains manquent de curiosité et devraient être plus innovant et proactifs.
Certains se contentent de faire ce qu'on faisait hier sans vraiment savoir pourquoi. Et c'est bien triste, c'est ca que je veux souligner (je ne dis pas qu'ils sont bêtes ou quoi, juste que c'est dommage et que cest relou quand t'es l'affilié).

En écrivant ça je pense typiquement à ma rencontre avec une équipe d'AM d'une plateforme d'affiliation durant laquelle je leur proposais de mettre en place des mécaniques d'automation en acquisition car le shoot mail n'est plus rentable et va vraiment s'effondrer, et ils me répondent "Ah oui c'est bien. On verra ca. Et sinon du coup la vous pouvez shooter sur la Belgique et l'Espagne ? On a besoin de volume".

Dommage. C'était une rencontre que j'attendais, pour laquelle j'avais préparé des supports pour tout expliquer, mais eux ne voulais que shooter à l'ancienne sur mes audiences qui ne sont pas du tout réactives et donc que j'avais arrêté d'exploiter depuis un moment...
C'est pour cela que je me permets de dire "Intéresse toi à la transfo" et "Arrête de me proposer de shooter mes audiences qui ne réagissent plus".

Et quand je dis "il faut être malin", je ne veux pas dire "il faut être intelligent" mais vraiment "finaud", "rusé" ;-)
 

Joffrey

Apprenti
9 Mars 2017
25
0
Pfiouuu vous partez loin ;) Je ne faisais que répondre à la question de l'origine du post et à partager mon feedback, pas à dénigrer qui que ce soit :

Chers affiliés balancez ce que vous détestez et appréciez chez un affiliate manager!
PDV
J'ai 30 ans aussi, j'ai bossé en tant qu'AM, Affilié et Annonceur. Je n'ai pas la prétention de dire que je suis plus malin, meilleur ou quoi, ni de donner des conseils. AM est un job qui a ses complexités, chaque vertical et chaque canal a ses complexités également, et chaque boîte également. J'en ai bien conscience.

Recruter et former est extrêmement difficile, en tout cas moi je ne sais pas faire, je suis carrément mauvais. Et ça ne me plait pas (du coup je ne cherche pas à être manager).
Se former soi-même est compliqué aussi, et on ne peut pas être passionné par tout, ni être au top sur tous les fronts. On ne peut pas exceller partout, jusque là rien d'anormal.


Dans une entreprise, l'attitude des salariée surtout lorsqu'elle se généralise comme tu sembles le penser est directement liée au management et à la direction car un salarié n'est pas un indépendant dont la société serait le combat de sa vie . Si tu trouves que certains AM ne sont pas assez positionnés sur le growth hacking ou sur le content marketing c'est clairement que la société pour lesquels ils travaillent n'a pas cet axe de vision, je suis curieux de connaitre le CA et le nombre de salariés de cette société pour comparer au tien :)
Sans parler des raisons de ce phénomène, j'ai côtoyé des AM qui ne se posent pas trop de question et qui ne se battent pas pour mener les actions marketing les plus pertinente, je trouve ça dommage (pas lamentable, ni scandaleux, ni décevant... Juste dommage). Mais certainement autant que des AM ont pu côtoyé des affiliés ou des annonceurs bornés.
Je n'insulte personne, je ne juge pas, et je n'ai pas la prétention de dire qui devrait faire quoi. Je constate.


Pour être AM aujourd'hui il faut des connaissances techniques, connaitre le media buying, le Seo et avoir un gros réseau .
Oui, c'est très complexe, c'est ce que je dis : c'est un métier qui devient compliqué. On ne peut plus s'improviser AM je pense, il faut être sur de nombreux fronts et savoir faire le lien entre les différents canaux, les différents leviers, etc.
(Et personnellement comparé à la plupart d'entre vous je suis une burne en SEO, en Media Buy également, en Social Media aussi,...c'est évident.)


Et n'oublie pas pour finir un AM gagne très souvent beaucoup plus que toi .
Je n'en doute pas, mais je ne comprends pas ce que ça vient faire là :)


Franchement le conseil d'être malin, innovant et pro-actif c'est du lulz façon grossiste, j'ai explosé de rire.
Où as-tu vu que je me permettais de donner des conseils ? :p c'est juste un point de vue !
En 2001, on pouvait s'improviser AM, se former sur le tas et toucher à tout. C'était peut-être même suffisant pour être le meilleur.
Aujourd'hui je pense que c'est plus compliqué. On est plus nombreux, il y a plus de concurrence entre les boîtes. Donc oui il vaut mieux être rusé/malin/finaud/hacker, et proactif pour anticiper voir venir les opportunités, pour être un bon AM. Il faut une appréhension marketing et technique pour avancer rapidement (toujours selon moi, je ne donne aucun conseil ni parole d'évangile).


Il est évident que le milieu est légiféré, professionnalisé, les acteurs sont de plus en plus matures, les méthodes sont de plus en plus standardisées, etc... Les techno ont évolué, le marketing aussi, les gens aussi, la société aussi, la façon de consommer aussi,... On peut citer tout un tas de raison mais en bref il ne suffit plus d'avoir un bon relationnel pour être un bon AM (in my opinion, again).

Bref, on reprend le topic d'origine ?
 

Olivier

Confirmé
20 Mai 2016
349
4
39
Montévrain, France
La question est intéressante mais beaucoup trop subjective selon moi...

Je passe une bonne partie de mon temps avec des Affiliate Manager, Account Manager et Affiliés, et je répondrai d'une façon très vaste : Ce que j'aime c'est qu'un Affiliate Manager soit digne (même s'il n'est pas parfait) du CPA Network qu'il représente ! Ce que je déteste c'est les "Yo! Bro!" > Mais mec j'suis pas ton frère alors calme toi ! (sauf s'il a fait Kiev avec moi...)

Bref, comme souvent sur ce genre de question/débat, nous révélerons en priorité ce que l'on déteste alors qu'il y a autant à dire sur ce que l'on apprécie d'un AM...

Olivier