Actualité - Nouvelle étude SemRush critères de pertinence de Google

RENE11

Confirmé
13 Juil. 2016
297
0
PDF de l'étude https://email.semrush.com/acton/attachment/13557/f-0ae2/1/-/-/-/-/Ranking factors.pdf?utm_term=Ranking factors.pdf&utm_campaign=fr_RankingFactors2017_digital&utm_content=email&utm_source=Act-On+Software&utm_medium=email&cm_mmc=Act-On Software-_-email-_-D\u00E9couvrez l'\u00C9tude des facteurs de classement r\u00E9alis\u00E9e par SEMrush-_-Ranking factors.pdf&sid=TV2:FlFJo1p4l

SemRush vient de publier une nouvelle étude sur les Ranking Factors ou critères de pertinence de l'algorithme de Google. Ses résultats sont plus que surprenants, c'est le moins que l'on puisse dire, mais la façon dont est menée ce type d'étude n'y est pas étranger. Corrélation n'est pas causalité...

De nombreuses sociétés ont essayé, depuis des années, de percer les secrets de l'algorithme de pertinence de Google et de ses 200 critères utilisés pour classer les résultats du moteur de recherche. Ainsi sont nées les études "Ranking Factors", que des sites comme SearchMetrics ou Moz ont popularisé.

Nouveau venu pour ce type d'analyse : SemRush, qui se base sur l'analyse des 100 premiers résultats Google pour 600 000 requêtes. Et le résultat (voir illustration ci-dessous) fera certainement bondir tout référenceur un brin sérieux, puisque les principaux critères de pertinence Google identifiés sont, par ordre d'importance décroissante : le trafic sur le site, la durée des visites, le nombre de pages vues par session et le taux de rebond. Bref, autant de critères dont on sait très bien qu'ils ne sont pas (ou très peu, avec un poids très faible) pris en considération par le moteur de recherche pour noter la pertinence d'une page pour une requête donnée. L'importance du critère HTTPS dans l'étude est également plus que largement surdimensionnée par rapport à la réalité.

Suivent ensuite des critères plus classiques comme les liens, la taille du contenu ou la présence du mot clés dans la page.


Principaux résultats de l'étude Ranking Factors de SemRush... Source de l'image : SemRush
Cette étude illustre parfaitement la différence entre corrélation (principe sur lequel est basée l'étude) et causalité, comme on le répète depuis des années. Si un site a un contenu et (donc) des liens de bonne qualité, il est normal qu'il soit bien classé par Google et qu'il ait du trafic. Mais ce n'est pas parce qu'il a du trafic qu'il est bien classé par Google. Nuance. Bref, le piège classique de la corrélation, illustré par le site anglophone Spurious correlations, qui met en parallèle, par exemple ci-dessous, deux courbes très proches qui illustrent le nombre de personnes qui se noient en tombant dans une piscine avec le nombre de films où apparait Nicolas Cage. Coïncidence ? Je ne crois pas... :


Un exemple de corrélation hasardeuse. On peux tout faire dire aux courbes... Source de l'image : Spurious correlations
Ceci dit, ce type d'étude est toujours intéressante à lire car elle nous permet de réfléchir sur bon nombre de choses et de mettre en relief certains points, d'en relativiser d'autres. Bref, elle nous permet de prendre du recul, voire de nous remettre en question. C'est son principal avantage. Mais prendre ses résultats comme argent comptant et les appliquer comme voie unique ou majoritaire dans une volonté de visibilité sur les moteurs de recherche serait une très lourde erreur stratégique...

Nouvelle étude sur les critères de pertinence de Google - Actualité Abondance
 
  • Réagir
Reactions: BTLM

Jeanpit

Actif
24 Mai 2016
113
0
Provence
Déjà le point 1 tu te mords la queue, forcément le site en 1ere position il a le plus de trafic. Donc après ils te disent, pour être numéro 1 faut avoir plein de trafic... lol
 
  • Réagir
Reactions: Linuxma

Funkyfizz

Actif
1 Sept. 2016
92
0
Je pense qu'aujourd'hui une stratégie orientée "marque" permet d'avoir des résultats surprenant en SEO ! Et l'achat de trafic peut être un bon moteur :)
 

zappy

Confirmé
1 Fév. 2017
365
0
Ca confirme exactement ce que j'ai dit sur un autre sujet : les liens et le contenu ne sont plus les critères premiers pour le positionnement.

Et oui bien sûr le trafic la notoriété du site donc est primordiale, pour google évidement il retire le trafic qu'il envoie lui même.

Évidement les vieux seo vont pas etre d'accord sauf que c'est pas des on dit mais une analyse basée sur des données réelles , Apres on peut croire plus à son intuition qu'en des data c'est un choix.
 

XMaster

Actif
23 Fév. 2017
62
1
comme à chaque fois quand on parle de critère pour google, il faut raisonner en terme de nuage de critères et non pas de critères exclusifs. Par exemple un site à très gros trafic mais avec bounce rate élevé + source de trafic display essentiellement n'arien à voir avec un site à très gros trafic + nombre de page vue élevée + trafic source direct.
 

zappy

Confirmé
1 Fév. 2017
365
0
Bah le but c'est de cocher toutes les cases c'est sur mais celui qui arrive aujourd'hui à sortir un site uniquement avec du contenu original et des liens il m'appelle, c'est juste plus suffisant. C'est le site est une daube qu'il n'a aucun intérêt pour l'user t'as beau avoir le plus beau contenu et des liens de qualité tu Rank pas.
 
  • Réagir
Reactions: makaveli