Les 4 Outils indispensables pour optimiser la conversion

Lorsqu’on fait de l’optimisation de conversion, on est inévitablement appelés à utiliser tout un tas d’outils différents, souvent nouveaux, parfois compliqués à prendre en main.. mais ce n’est pas une obligation, au bout de 15 ans à faire ça, je me suis rendu qu’il y’avait au final une poignée d’outils indispensables pour bien faire le taff, et c’est ceux que je vais vous présenter ici.

Avant de vous parler des outils, voyons d’abord quelles sont les fonctions qu’on a besoin de remplir quand on fait du CRO, car au final les outils ne sont que ça, des outils, le but ce n’est pas de les utiliser mais plutôt ce qu’ils nous permettent de faire.

La première chose dont on a besoin pour optimiser, c’est de tracker.

Evident, bien sûr.. mais vous seriez étonnés du nombre de personnes qui ne trackent pas, ou mal, leurs projets web, mais c’est un sujet pour un autre jour.

Par tracker j’entends qu’il faut qu’on puisse mesurer tout ce qui se passe sur notre projet, combien de visiteurs sont venus, où ils ont cliqué, combien de fois, combien de temps ils sont restés, etc etc.. sans ça, impossible de mesurer une amélioration, si on ne mesure pas la baseline.

Ensuite, on aura besoin de mettre en place les tests, c’est à dire concrètement, montrer un bouton bleu à 50% des visiteurs, et un bouton vert au autres 50% par exemple, et sans avoir un outil pour faire ça, il faudrait passer par les développeurs, si on en a, et ça serait inévitablement en toute fin de la todo.. à savoir que ça ne sera jamais fait!

Il faut absolument qu’on puisse – autant que possible – lancer soit même les tests sans avoir recours aux développeurs car sinon il sera impossible d’avoir un rythme soutenu de tests.

Et enfin, il faudra qu’on puisse analyser les données qualitatives du site, c’est à dire autre chose que les chiffres, car des fois, et surtout sur des sites où le volume est faible, les chiffres ne nous disent pas tout, et il faut mettre les mains à la pâte pour vraiment comprendre ce qui se passe et comment les visiteurs intéragissent avec votre produit.

Maintenant qu’on a posé la base de ce qu’il nous faut, voyons comment le faire concrètement, et les 4 outils gratuits qui vont vous aider grandement à mettre en place un système de testing soutenu.

Les outils indispensables :

1) Google Analytics

Un indispensable bien entendu, et au mérite des clients, la plupart ont pris la peine d’installer Google Analytics pour au moins avoir une idée du volume sur leurs sites.

Google Analytics présente l’avantage d’être gratuit et super complet, même s’il présente certaines limitations un peu bloquantes pour du CRO en 2019.

Le plus important ici, c’est de mettre en place les bons objectifs et évènements pour mesurer les metrics qui importent, et ne pas avoir à vous baser sur les metrics de vanité que GA donne par défaut, bien souvent, quand on fait du CRO, les pages vues nous sont bien peu utiles, ce qui nous intéressent c’est les clics, les soumissions de formulaires etc.. et ça n’est pas tracké par défaut.

Si vous souhaitez apprendre à mettre en place les bonnes metrics sur Google Analytics, vous pouvez consulter ma checkliste de mise en place analytics que j’utilise pour tous mes clients.

2) Google Tag Manager

Google Tag Manager est un outil magique, oui, magique !!

Si vous ne le connaissez pas, c’est sans doute que vous n’avez pas eu à travailler sur plein de sites différents simultanément, que ce soit les vôtres ou ceux de vos clients; mais dès qu’on a une dizaine de sites à gérer avec chacun différents bouts de code à inclure à différents en droit, on se rend vite compte que sans un système pour automatiser tout ça, ça va être l’enfer.

Et c’est là que Google Tag Manager rentre en jeu.

Le plus gros atout de GTM c’est encore une fois le fait que ça enlève la nécessité de faire appel au développeur pour placer un code (pixels ou autres).

C’est un système pour vous permettre de gérer tous les bouts de code à inclure sur vos pages, et choisir où et quand ils seront déclenchés, le tout centralisé depuis une même plateforme, le tout sans faire appel aux devs, ce qui, croyez moi quand vous travaillez avec des clients est un atout majeure pour pouvoir avancer rapidement.

3) Google Optimize

Le 3ème outil de cette liste est le tout nouveau de la suite Google, Google Optimize !

Lancé il y’a tout juste 4ans maintenant, Optimize est l’outil de remplacement de Google Experiments, d’ailleurs, ça utilise encore Google Experiments sous le capot, mais avec une bien plus jolie carosserie.

Le gros avantage de Google Optimize comparé à son prédécesseur, c’est l’outil d’édition visual WYSIWIG qui permet de créer des variations très facilement, simplement en cliquant des boutons, et donc sans avoir à toucher au code ni aux fichiers sur le ftp.

Couplé à la puisse de Google Analytics, auquel il est d’ailleurs super-integré (les objectifs et évènements sont disponibles directement), et au fait qu’il soit entièrement gratuit (limité à 5 tests simultanés), Optimize se place facilement en première place de mes outils favoris pour gérer les AB tests.

Les alternatives sont souvent coûteuses, et offrent très peu de fonctionnalités différenciatrices qui justifierait leur prix, donc si vous commencez, ou à moins que vous ayiez des besoins très spécifiques, je vous conseille de miser sur Google Optimize.

Un autre avantage réside dans le fait que ça streamline le stack technologique nécessaire au CRO, en particulier si vous êtes consultants, vous serez souvent amenés à choisir les outils pour vos clients, et dans ce cas là, il vaut mieux avoir un stack privilégié que vous maîtrisez parfaitement, et qui plus est est 100% gratuit pour le client.

4) Hotjar

Enfin un outil qui ne soit pas de Google, autrement on pourrait croire que je suis sponsorisé par le big G !

Hotjar est un outil super pratique pour faire de l’analyse qualitative, comme j’expliquais, quand les chiffres ne sont pas assez nombreux pour nous parler clairement, il faut parfois sauter dans l’analyse visuelle, non-scalable et qualitative pour pouvoir formuler des hypothèses.

En cours, Hotjar permet de communiquer avec vos visiteurs, pour leur poser des questions directement avec leur outil de sondage/feedback, mais surtout, ils permettent d’enregistrer les sessions de vos visiteurs et de les consulter au format vidéo.

Plus d’une fois j’ai repéré des bugs ou incohérences sur les pages en consultant les vidéos de sessions, c’est assez commun que ce qui marche sous un certain appareil ne marche pas sur l’autre, ou des fois c’est tout simplement un bug.. et on pourrait mettre très longtemps à s’en rendre compte si on attendait d’avoir des chiffres fiables.

Mis à part les bugs, ça permet aussi de se rendre compte de la réaction que génère votre page chez les visiteurs, s’ils sont confus, s’ils cliquent sur des éléments non cliquables, s’ils lisent une section que vous pensiez importante ou pas du tout; etc .. en gros, ça permet de confronter les assomptions UX à la réalité des utilisateurs, aucun doute possible si on voit 10 personnes sur 10 cliquer sur un élément non-cliquable, que ce dernier doit être modifié car il crée de la confusion, et surtout, on n’aurait jamais détecté ça en regardant les chiffres.

Conclusion

Il y’a une tonne d’outils pour gérer son marketing, et il y’en a tous les jours des nouveaux qui apparaissent, mais étant moi même un fan de ce type d’outils, et un grand procrastinateur quand il s’agit de passer du temps à faire joujou avec, j’ai réalisé au bout du compte que ce n’est pas l’outil mais plutôt ce qu’on en fait qui fera la réussite ou l’échec de ce qu’on essaie d’entreprendre, et quand il s’agit de CRO, la simplicité et vitesse d’implémentation bat tout le rest – pour peu qu’on aie des résultats fiables – et pour ça, je n’ai pas encore trouvé de meilleur stack que celui que je viens de vous présenter.

Et vous, quels outils utilisez vous ? y’en a t il que je n’ai pas mentionné qui vous semble indispensable ?

Mehdi